Communes

                                                   CELLIEU

Altitude : de 404 à 774 m                                                                        
Superficie de la commune : 1211 ha                                                         
Population : 1508 habitants (Les « Cellieutaires »)                                  
Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : août 2000  

  •  Mairie : Le Bourg  
  •  42320 CELLIEU      
  • Tél. : 04 77 73 00 91  
  •  Fax : 04 77 73 64 19

Maire : Alain VERCHERAND

     Cellieu doit son nom à l’expression latine Celae locus « le lieu du monastère ». Si en 1914, la bourgade comptait 110 hectares de vignes, il n’en reste aujourd’hui qu’un. Les derniers puits d’extraction de houille ont fermé en 1946 et l’activité économique de Cellieu repose désormais sur la cerise dont la production avoisine les 500 tonnes par an.

     C’est la particularité du relief de la commune étagée de 404 à 774 mètres d’altitude qui permet la production d’une dizaine de variétés de cerises tout au long de l’été.

      On les distille encore de novembre à janvier grâce à un alambic fixe pour obtenir le célèbre kirsch.

      Très actif, le village de Cellieu propose à ses habitants des commerces dans le village : un salon de coiffure, une boulangerie, deux cafés, un multiservices offrant des produits du terroir, un magasin de petit électroménager, un salon de bien-être, une école française d’équitation,  ainsi que des activités variées par l’intermédiaire de ses nombreuses associations : danse, yoga, karaté, judo, football, tennis, et chorale animent les soirées…

Contacts PS :  sectionps.lgc@orange.fr

*******************************************************************************

CHAGNON

  • Altitude : entre 300 et 520 m
  • Superficie de la commune : 250 ha
  • Population : 417 habitants (Les « Chagnotaires »)
  • Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : 2000
  • MAIRIE :
  • Place de la Fontaine disparue 
  • 42800 Chagnon 
  • tel : 04 77 75 44 10

MAIRE : Bernard FAUVEL


     Auprès de l’ancienne ville de Lyon , au coeur du pays, accroché sur un promontoire rocheux dominant la Durèze,
La cave du curé : partie souterraine de l’aqueduc (1er ou 2ème siècle après J.C).
     La pierre romaine ou pierre d’Hadrien : borne de protection de l’ aqueduc avec une inscription latine portant l’interdiction de « labourer, semer, planter dans un espace de champ destiné à la protection de l ‘aqueduc ».
      Les piles du pont aqueduc : vestiges du pont soutenant les tuyaux de plomb du réservoir de Leymieux.
      Le vieux pont : appelé à tort pont romain, il est du XIVème siècle.
      L’église : façade du XIIème siècle, avec un magnifique plafond en caissons de bois polychrome.
      Le four à pain : c’est un four banal, réhabilité et entretenu par des bénévoles.
      Le sentier de l’aqueduc: agréable balade à la découverte de l ‘aqueduc à travers une forêt de chênes.
      

Contact PS :  sectionps.lgc@orange.fr

****************************************************************************

                                                     DOIZIEUX

  • Altitude : de 475 à1400 m  
  • Superficie de la commune : 2807 ha  
  • Population : 660 habitants
  • Date d’entrée dans Saint-Étienne Métropole : janvier 2003
  • Mairie : Le Bourg
  • 42740 DOIZIEUX
  • TEL : 04 77 20 95 62

Maire : Dominique Crozet

 

     Il faut remonter à 812 pour trouver mention de Doizieux dans les écrits anciens, mais c’est la fin du 13e siècle qui nous légua quelques traces architecturales dont une Tour carrée, vestige de fortifications médiévales aujourd’hui disparues.

     Si le toit d’origine à 4 pans fait place au 19 ème siècle à une décoration crénelée d’inspiration hispano-mauresque, cette construction reste néanmoins à juste titre la fierté des doizerains, tout comme les témoignages du patrimoine rural (lavoir) ou religieux ( nombreuses croix, cloches classées).

    La particularité de cette commune aux cinquante hameaux est l’existence de deux bourgs possédant chacun église et école.
     Le bourg de Doizieux, village de caractère retranché dans la Haute Vallée de Dorlay, abrite la mairie et l’école publique.

      Le bourg de Saint-Just en Doizieux et son clocher dominent le plan d’eau du barrage du Dorlay ( rivière de 1ère catégorie ) domaine du pêcheur de truites et de l’amateur de canoë-kayak

Contact PS :  sectionps.lgc@orange.fr

*******************************************************************************

                                                                   FARNAY

  • Altitude : 450 m  
  • Superficie de la commune : 793 ha 
  • Population : 1162 habitants (Les « Farnayrots »)
  • Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : janvier 2001
  • Mairie :
  • Place des Combattants
  • 42320 Farnay
  • Tél : 04 77 73 59 46 – Fax : 04 77 73 55 74.

Maire : M Couturier Gérard


    
Village méconnu, Farnay domine la vallée du Gier sur l’un des premiers contreforts du Pilat. Les premières traces du nom « Farnai » remontent au 12ème siècle.

     Si les constructions ont largement dépassé le fossé primitif de l’époque, le monumental pensionnat de jeunes filles (aujourd’hui mairie et école publique) et les habitations aux couleurs sombres du schiste confèrent au cœur du village une homogénéité et une âme très caractéristique.

      L’activité agricole, basée un temps sur la châtaigne et la vigne, disparaît peu à peu au profit de la construction de pavillons.

       Le visiteur trouvera à Farnay les vestiges du passé : maisons fortes, puits, cloche classée et curieuses décorations de silex sur les murs des maisons à l’architecture rustique.

       Trois circuits de Moyenne Randonnée (avec accès aux G.R.) l’attendent au départ du village pour le faire s’évader dans le Parc du Pilat voisin et l’incontournable fête de l’âne requiert sa visite

 

Contact PS :    sectionps.lgc@orange.fr

******************************************************************************

                                                             La Grand’Croix

  • Altitude : entre 300 et 433 m  
  •  Superficie: 405 ha  
  •  Population : 5 030 habitants (Les « Grandcroisiens »)
  • Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : 1996

 

  • Mairie :
  • 2 place J. Jaurés 
  • 42320 La Grand’Croix
  • tel : 04 77 73 22 43

Maire : Michel CHATAGNON

   Chef lieu de Canton, la Commune de La Grand ‘Croix est située en milieu de la vallée parcourue par le Gier, rivière qui adonné don nom au « Pays du Gier ».

  De création relativement récente (1862), La Grand’Croix doit son nom à une croix dont les vestiges ont été installés à proximité du nouvel Hôtel de Ville.

    Plusieurs puits de mine ont existé, exploités notamment par « la compagnie des mines de la Péronnière », puits aujourd’hui disparus, mais dont un vestige du transport du charbon extrait à longtemps, et jusqu’à un passé récent, enjambé l’ancien lit du Gier, le « Pont de Chavillon ».

    Résolument tournée vers l’avenir, la Commune dispose notamment d’un habitat de qualité en développement, du service de nombreux commerçants locaux, d’une école municipale de musique, d’une médiathèque et de plusieurs équipements et salles de sport. Facilement accessible par un échangeur de l’A47, la Commune accueille également entre autre un CIS (Centre d’Incendie et de Secours), pour un effectif de 45 Pompiers volontaires

Contacts PS :   sectionps.lgc@orange.fr

******************************************************************************

La Terrasse sur Dorlay

 

  • Altitude : 465 m
  • Superficie: 880 ha
  •  Population : 661 habitants (Les « Pontaires » ou les « Dorlaisiens »)
  •  Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : décembre 200
  • Mairie : 
  • Le Bourg 42740 Terrasse/Dorlay H
  • tel : 04 77 20 95 59

Maire : J.C DUBOUChET

     Pendant la seconde moitié du XIXème siècle, l’industrie des tresses et lacets fut la principale activité industrielle de la Terrasse-sur-Dorlay, qui n’a été déclarée commune qu’en 1906 par Albin Planchon, premier maire et propriétaire d’une des 30 usines autrefois en activité sur les rives du Dorlay .
La maison des tresses et lacets, créée en 1988 à l’initiative du Parc Du Pilat, est un écomusée installé sous la toiture vitrée d’un atelier.
On peut y voir une centaine de métiers en bois, modèles du début du siècle dits «de Saint-Chamond», qui fonctionnaient autrefois sous l’œil d’un ouvrier spécialisé, le «gareur». L’immense roue à eau de 6 m de diamètre, qui entraînait les machines jusqu’à la fermeture de l’entreprise, en 1994, est toujours visible et en parfait état de marche.
Autre vestige de cette époque : en montant vers Pavezin, on suit l’itinéraire emprunté par la «galoche», surnom du chemin de fer local qui relia Saint-Etienne à Maclas par la Terrasse-sur-Dorlay entre 1905 et 1931.     Ouvriers et paysans empruntaient cette ligne pour se rendre à l’usine ou au marché dans la vallée du Gier. Le dimanche, on quittait la ville par ce même train à vapeur pour des escapades dans le Pilat. Les bâtiments en brique au centre de la place des artisans boulangers sont ceux de l’ancienne gare…





Contacts PS : sectionps.lgc@orange.fr

  ****************************************************************************** 

l’Horme

 

  • Altitude : de 300 à 415 m
  • Superficie de la commune : 440 ha
  • Population : 4694 habitants
  • Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : décembre 2000

 


 Maire :Solange BERLIER

    Entre ville et campagne, au cœur du Pays du Gier et aux portes du Parc du Pilat, la Commune de l’Horme a pris naissance le 14 février 1905.

    Bien qu’étant une jeune Commune elle a un passé chargé de l’Histoire Régionale et doit son essor au développement industriel : mines, hauts fourneaux, forges, qui faisaient alors partie de l’environnement quotidien de ses habitants .

     Après la récession économique des années 70, des friches industrielles sont apparues sur les sites qui avaient créés jusqu’alors la prospérité de la commune.

     Aujourd’hui, la Commune de l’Horme a, bien que marquée de cette culture industrielle, pris le train de la restructuration et de la rénovation du paysage urbain :

- création d’une zone d’activité,

Démographie

1962

1968

1975

1982

1990

1999

4324

5072

5028

4858

4689

4639

Contacts PS : sectionps.lgc@orange.fr

 *******************************************************************************   

                                                     LORETTE

  • Altitude : 302 m   
  • Superficie de la commune : 340 ha     
  •  Population : 4 843 habitants    
  •  Date d’entrée dans Saint-Étienne Métropole : janvier 2003

  • Mairie:
  • 29 r Farnay
  • 42420 LORETTE 
  • tel : 04 77 73 30 44

Maire : Mr Gérard TARDY

 

Petite ville de Loire dans la Région Rhône Alpes Lorette fait partie du canton de La Grand’Croix.
La plus grand ville à proximité de Lorette est La Ville de Rive De Gier situé au Nord-Est de la commune à 3 km. la rivière le Gier, la rivière le Dorlay traverses Lorette.
Les habitants de Lorette  s’appellent les Lorettois et les Lorettoises.

Contacts PS : sectionps.lgc@orange.fr

       ***************************************************************************                       

                                                    ST PAUL en JAREZ

 

  • Altitude : 430 m    
  •  Superficie de la commune : 1998 ha    
  •  Population : 4271 habitants (Les « Sampoutaires »)
  •  Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : décembre 1995
  • Mairie :  Le Bourg
  • 42740 SAINT PAUL EN JAREZ     
  • Tel : 04 77 73 21 24

Maire : Pascal  MAJONCHI

 

    Dominant la vallée du Gier et dans le Parc naturel du Pilat, Saint-Paul-en-Jarez occupe une situation idéale entre la campagne et la vallée urbanisée. Ancien bourg fortifié, Saint-Paul-en-Jarez a su garder sa configuration médiévale (rue circulaire autour de l’église, avec plusieurs maisons datant de la Renaissance et de la fin de la période gothique, dont la tour des remparts).

    Plusieurs beaux puits du XVIIème siècle, des châteaux, des remarquables fermes typiques du Jarez ainsi qu’un important réseau de chemins reliant fermes et hameaux, offrent de nombreux points de vue aux promeneurs (3 sentiers pédestres balisés).

    Saint-Paul-en-Jarez aujourd’hui, c’est aussi le maintien de l’agriculture, la présence de commerces et services, d’artisans et d’entrepreneurs, une zone industrielle, ainsi qu’une vie associative intense.

Démographie

1962

1968

1975

1982

1990

1999

2 561

2 600

3 360

3 819

4 179

4 129

Contacts PS : sectionps.lgc@orange.fr

*****************************************************************************

                                                          VALFLEURY

  • Altitude : de 380 à 820 m    
  • Superficie: 877 ha      
  •  Population : 578 habitants (Les « Valfleurantins »)
  • Date d’entrée dans Saint-Etienne Métropole : 2000
  • Mairie :
  •  1 pl Mairie
  • 42320 VALFLEURY   
  •  Tel : 04 77 20 77 01

Maire : Michel MAISONETTE


Valfleury est située sur un rebord de la vallée du Gier à l’extrémité des Monts du Lyonnais. L’œil du visiteur qui découvre cette commune encaissée est attiré par le haut chevet de l’église surmontée de sa flèche aiguë. Restaurée en 1833, elle abrite un carillon de 15 cloches qui ponctue encore la vie de ses habitants. Fidèle à son histoire et à une présence religieuse attestée depuis le Moyen-Age, intimement liée à la grandeur du diocèse de Lyon, Valfleury est un haut lieu de pèlerinage : chaque année, ce sont plusieurs milliers de personnes qui prennent part à celui de la « vierge au genet d’or ».

L‘activité économique de la commune repose sur l’agriculture (arbres fruitiers, élevage, production laitière…) et l’artisanat.

Valfleury offre par ailleurs des circuits pédestres qui permettent de découvrir la beauté des sites et dont une grande partie est jalonnée de croix souvent anciennes…

 

         Démographie

1962

1968

1975

1982

1990

1999

361

367

370

437

486

516

 



Contacts PS : sectionps.lgc@orange.fr

 

Kitoka Moke Mutondo |
lyceededemain |
alternativewittenheim |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | RESISTER, S'INSOUMET...
| Europa Linka
| AGIR ENSEMBLE